Mythiques Galapagos

Des Galapagos, nous ne savions pas grand chose en réalité. Les reportages de National Geographic filmaient une faune luxuriante, souvent depuis des bateaux chahutés par la houle. Je pense que nous imaginions une sorte de Bretagne au climat rude peuplée d'animaux. Les enfants voulaient voir des animaux et nous avons donc choisi cette destination pour eux.

 

La meilleure image que je puisse trouver pour décrire ces îles, c'est un zoo, mais inversé. Les humains sont les curiosités en petit nombre et les animaux (beaucoup plus nombreux) viennent vers ces îles pour nous voir. Les otaries, raies, pélicans, crabes, requins, iguanes (pour Fabie: deux sortes, marines et terrestres), tortues nous approchent sans crainte à quelques centimètres. Les oiseaux ne s'envolent pas sur notre passage, c'est fou (à pattes bleues!).

 

Le climat n'a rien à voir avec la Bretagne, mais il fait beau et chaud toute l'année (notre guide d'hier s'excusait pour la température froide de l'eau à 25°C) et les plages sont de sable blanc et désertes. De tous les lieux que nous avons eu la chance d'observer jusque là dans notre petite expérience de routard, c'est sans conteste le plus bel endroit du monde en ce qui concerne l'écosystème naturel.

 

Ce n'est pas un hasard. Les touristes sont triés sur le volet (450 dollars de droit d'entrée, çà calme les routards) et la majorité des habitants travaillent pour le parc ou les institutions scientifiques de protection. La production d'énergie est renouvelable, la gestion des déchets est maîtrisée, les transports sont régulés! Les cycles courts et locaux favorisés: le premier soir, nous avons payé 20 dollars pour 500g de spaghetti et une bouteille de sauce tomate! Nous apprenons donc à cuisiner le riz et le poisson bien plus abordables. Un modèle de transition écologique. Personne ne manque de rien ici. 

 

Nous avons décidé de décaler notre vol pour Quito, nous resterons quelques semaines de plus au paradis. 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    lea (vendredi, 02 juin 2017 11:57)

    alore sa ce passe bien ?