De Santa Cruz vers Isabela

Nous nous préparons après une semaine sur l’île principale de Santa Cruz à naviguer vers Isabela, la seconde des trois îles habitées de l’archipel. Nous prenons nos marques en tant que nomades et avons aujourd’hui été officiellement intronisés dans la communauté des voyageurs au long cours par une autre famille voyageuse. Nous apprenons que les familles francophones sur la route sont organisées en réseau what’s app et s’échangent les bons plans. Pour mamilou : les voyageurs à vélo ne jurent que par l’application ioverlander. Combinée à maps.me elle donne sans connection (téléchargement des données la veille) la cartographie et le dénivelé du lieu ainsi que les points d’eau, de ravitaillement et de couchage : une bible !

 

Les enfants étaient ravis de passer la journée avec des compatriotes (belges!) qui terminent leur tour d’Amérique du Sud de 10 mois. Les échanges entre les enfants sont étonnants, ils argumentent sur le type de frégate en vue : est-ce une simple du pacifique ou une plus rare à jabot rouge ?

 

Nous apprenons également à acheter et cuisiner localement. Ce soir, nous avons mangé le meilleur plat depuis notre arrivée : ici la matière première est excellente mais l’accommodation des mets ne convient pas à nos papilles européennes. Manu peste : « ce n’est quand même pas compliqué de mettre de l’ail et de l’oignon dans une poêle tout de même ! ».

  

Nous reconnaissons les voyageurs au long cours car ils peuvent se permettre de perdre du temps. La plupart des touristes ici sont sur l’île pour quelques jours et enchaînent les excursions au pas de charge. Nous resterons un mois et certains jours nous observons simplement la vie passer, le temps couler. Nos obligations sont finalement assez limitées : trouver un logement, de quoi manger, se déplacer et voilà tout. Rassembler nos affaires nous prend une petite heure et la vie me paraît plus simple sur la route que dans nos quotidiens d’occidentaux. 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Didier (dimanche, 02 juillet 2017 10:24)

    Back to the roots. En vous lisant d'une traite, c'est intéressant de voir votre évolution et adaptation à cette nouvelle tranche de vie :-)