Au bain marie

Nous avons tourné la page de l'Amazonie et après quatre heures de bus, nous voici à nouveau dans la civilisation. Les petits coqs prennent les eaux à Banos, petite cité touristique confinée dans une vallé cisaillée par les gorges du rio Pastaza et écrasée par la masse du turbulent volcan Tungurahua dont le nom signifie "gorge brûlante" et qui est l'un des plus actifs des Andes (copyright guide du routard). 

Nous nous sentons un peu plus dans notre élément ici, le climat est plus proche du nôtre et surtout, nous avons quitté l'humidité et les bestioles piquantes qui vont avec!

 

C'est donc coiffés de nos élégants bonnets de bains obligatoires que nous alternons entre les 7 bassins ferrugineux oscillant entre 18 et 42°C dans les Piscinas El Salado. Ceux qui se plaignaient de ne jamais me voir sur les photos vont être servis!  

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0