De Copacabana à La Paz

Nous quittons le confort de notre coquille d'escargot pour nous diriger vers La Paz, terminus de notre périple en Amérique du Sud. Nous laisserons pour une prochaine fois le Salar d'Uyuni et le Sud Lipez, qui paraît-il sont extraordinaires. ll y fait -10°C actuellement et nous ne sommes pas équipés moralement pour affronter ce froid quasi polaire. 

 

Le trajet en bus est une aventure, pour rejoindre la partie intérieure du pays, le bus embarque sur un bac. L'arrivée sur La Paz elle-même est épique puisque nous tombons sur les défilés de écoliers relatifs à la fête nationale. Toutes les rues sont bouchées et notre chauffeur joue des coudes pour se frayer un chemin. Il en perd un rétroviseur et nous mettrons le double de temps que prévu. 

 

Nous sommes accueillis à La Paz par Meri, une amie de longue date que nous n'avons pas vue depuis dix ans. Nous refaisons le monde dans son appartement chauffé (très rare ici). Meri travaille pour la commission européenne à des projets de coordination pour les droits de l'homme ici en Bolivie et elle nous guidera dans la ville en fête ce weekend. 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    les HNL (samedi, 05 août 2017 17:25)

    Nous somes ravis de vous lire - le silence est lie au deplacement et ala non connection. Nous serons chez Jean demain dimanche et vous recontacterons.

  • #2

    Tata (dimanche, 06 août 2017 21:56)

    Qu'est-ce donc que cette drôle de maison qui pourrait se trouver dans le parc Güell

  • #3

    Didier (samedi, 12 août 2017 08:49)

    Cool d'avoir eu un guide au bout du monde!!