Bali la belle

J'aime Bali. 

 

Les voyageurs au long cours sont à eu près unanimes, ils déplorent son côté trop touristique. Ils aiment le rustique, le difficile. Ils aiment quand ça pique, quand ça monte ou quand on a faim. 

 

Après avoir passé quatre mois à résister - contre le froid dans les Andes, contre la vie chère dans le Pacifique - je savoure le regard de nos nouveaux hôtes. Nous avons durant quatre mois dû faire preuve d'ingéniosité pour manger à peu près équilibré, nous laver, faire le linge, nous déplacer. Tout cela ici est tellement facile. 

 

J'aime quand les balinais prononcent le nom de leur île. Le "a" ouvert dans un grand sourire est une invitation au voyage. Nous serons bien ici.

 

Nous passons les premiers jours à organiser le séjour de six semaines en Indonésie. Pour la première fois, nous avons à faire un visa et quelques visites à l'immigration pour prolonger le droit d'entrée de 30 jours accordé d'office. Nous apprenons la valeur des choses et les meilleures façons de nous déplacer. 

 

Nous préparons aussi l'un des grands événements du voyage, l'arrivée des parents de Manu mercredi. Tout le monde se réjouit de cette visite. 

Ils arrivent!!

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    babette (mardi, 19 septembre 2017 13:11)

    hello la tribu
    Depuis la Grèce ou nous passons un excellent séjour nous nous réjouissons que le votre se présente de la meilleure des manière également ;-)
    Faites de la place...ils arrivent jeudi...je viens de leur souhaiter "bon voyage"!
    Bises à vous tous !

  • #2

    Didier (mardi, 19 septembre 2017 14:43)

    Eh bien, moi qui rentre de Francfort-les-bonnes-saucisses, ça change ;-)
    Portez vous bien dans cette nouvelle partie du monde!

  • #3

    papilou marck (mardi, 19 septembre 2017 19:56)

    Décidément, le mot "partage" (avec "problématique!") est le mot à la mode, qu'on met à toutes les sauces.
    Quant à partager... c'est une autre problématique !!!
    A l'époque de la guerre froide un russe et un polonais se retrouvent devant un seul morceau de pain;
    "on partage en bon frère communiste? " dit le russe.
    "Ah non, moitié moitié" répondit le polonais

  • #4

    Lilou (mercredi, 20 septembre 2017 23:10)

    Enfin vous allez revoir des visages connus.... une bouffée d'air frais !
    Et bientôt ce sera nous � On a hâte.