Piraten in Batavia

G(u)ili G(u)ili

Les Gilis (prononcer guili) sont trois petites îles situées en face de Lombok, ourlées de récifs coralliens. La calèche ou le vélo sont les seuls moyens de se déplacer sur l'île. Nous nous y rendons en bateau public. 

 

Ces escapades en rafiot nous offrent une collection de visages, un trombinoscope de pirates des mers. Gueules cassées, dents brisées, cicatrices et balafres, trognes fripées ou burinées par le soleil, barbichettes de brigands nous observent avec insistance.

Ces regards auraient de quoi inquiéter dans un contexte moins pacifique, du genre "Piraten in Batavia" à Europapark! Mais à part quelques entourloupes bien légitimes visant à extorquer le touriste de quelques milliers de roupies sur une course, point de malveillance: les enfants sont l'objet de toutes les curiosités et sont photographiés sous toutes les coutures. 

Pourtant les Européens n'ont pas toujours été en odeur de sainteté (pour peu qu'il y ait eu des saints dans les religions qui se sont succédé sur l'archipel). L'Indonésie a été peuplée initialement par des mélanésiens, assimilés ou poussés vers l'Est (la Papouasie) par les austronésiens venus de Taïwan.

 

Animistes, puis hindouistes après rapprochement avec l'Inde au Ve siècle, l'Indonésie est presque entièrement convertie à l'islam au XVIe siècle sous l'influence des marchands arabes. Anglais, Portugais puis Néerlandais se succèdent dans le contrôle du commerce des épices (poivre, girofle, muscade) et parsèment des croyances chrétiennes à Flores notamment. 

 

Les Bataves (Batavia est l'ancien nom de Jakarta) ne transfèrent leur souveraineté qu'en 1949 à la république d'Indonésie. 

Gili Air par Milo

J'étais aux Gilis et plus précisément à Gili Air. J'ai vu un petit molusque, une langouste et il y avait plein de poissons. Il y a trois îles (Gili Air, Gili Meno et Gili Trawagan). Il n'y a pas de voiture, on peut circuler en calèche, à pieds ou à vélo.

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    babette (lundi, 09 octobre 2017 10:07)

    Et bien voila donc des petits coqs qui ont retrouvé le sourire...et se remettent courageusement en route ;-)
    De toute façon, aucune chance de faire déborder la mer avec des larmes lol
    ...et puis le florival vous attendra c'est sur :-)
    Et hop, bonne continuation alors a vous tous !
    Nous on commence notre dernière semaine grecque sous le soleil !

  • #2

    les H'NL (lundi, 09 octobre 2017 10:46)

    PIrates! pas étonnant vu la configuration des lieux, avec ses poussieères d'îles refuges. Merci pour ces informations qui nous ouvrent à des univers lointains, les voilà proches.
    Alors quand on entend ici parler de "peule", on oublie soivent les influences multiples qui contituent notre héritage.

  • #3

    Mamie (lundi, 09 octobre 2017 10:50)

    Le trombinoscope décrit par Caro, je me l'imagine bien. Il y a de quoi trouver l'inspiration du carnanval prochain (février ) dans les rues du village...
    Bisous
    Camilla