Flores, l'île aux trois soleils

Après deux jours et deux nuits de navigation, nous arrivons à Labuan Bajo, port de l'île de Flores. Cette petite bourgade ressemble à un repère de pirates avec ses bateaux à voile de bois et les baraques de tôle. 

 

L'hébergement est moins facile que nous pourrions le penser, nous terminons au dessus d'un bar, accueillis par la bible sur la table de nuit (Flores est catholique, héritage des portugais). 

 

Nous sommes physiquement et émotionnellement épuisés par la traversée. Les enfants sont fatigués de toujours devoir dire au revoir. Ils pleurent tout leur sou de quitter l'équipage et les autres passagers. "D'abord papou et mamie et maintenant les amis du bateau: c'est trop de tristesse, maman", sanglote Anna. Et nous doutons nous aussi, à leur imposer ces incessants déchirements. Et aujourd'hui, nous sommes incapables de nous projeter, ne serait-ce que pour les tous prochains jours. 

 

Nous sommes donc plantés là, à Flores, un peu perdus dans ce nouveau territoire inconnu. Et profitons de la connexion internet pour prendre un shoot de Florival devant les photos de Lautenbach sur googlemap. 

 

Il est vrai qu'elle fut épique, cette traversée!

 

Milo fut la coqueluche du capitaine et Anna chouchoutée de toutes parts. Seuls enfants à bord, ils ont noué des liens forts avec les passagers jeunes et moins jeunes qui étaient ravis d'observer les jeux de nos trois têtes de plus en plus blondes. Ce fut pourtant loin d'être une croisière confortable: nous avons dormi à 25 sur le pont et avons partagé les toilettes-douches. 

 

Mais nous avons eu le privilège d'être escortés par des baleines et des dauphins, nous avons rencontré le dragon de Komodo et sauté depuis notre bateau dans les eaux poissonneuses de la mer de Flores.

 

Inoubliable. 

Écrire commentaire

Commentaires: 14
  • #1

    les HNL (mercredi, 18 octobre 2017 09:10)

    Magnifique équipage avec des capitaines à qui on peut faire confiance pour dormir sur ses deux oreilles. Il fallait être vigilant pour ne pas embarquer un de ces gros lézards qui ont l'air de vous ignorer, peut être ont-ils peur des plumes ?
    Sur l'île aux trois soleils, il y en a bien un qui va vous être favorable.
    Bon vent!!!
    Nous vous embrassons
    Papou et mami

  • #2

    Nathalie E. (mercredi, 18 octobre 2017 11:51)

    Les photos sont magnifiques, c'est un régal de suivre votre aventure.
    Bonne continuation!
    N.

  • #3

    MoP (mercredi, 18 octobre 2017 12:51)

    Que d’aventures et d’émotions partagées ! Superbes lumières. Les très belles forêts et les villages traditionnels de Flores vous attendent. Pourquoi l’île aux 3 soleils?

  • #4

    Bach Céline (mercredi, 18 octobre 2017 19:29)

    Youhou vous voilà de retour sur nos petits écrans. C'est que vous nous aviez manqué :-) merci pour la belle carte postale. Impressionnantes ces bestioles. J'ai déjà sursauté en croisant un hérisson qui cherchait un coin tranquille dans le jardin l'autre jour... alors j'imagine un gros lézard pareil pareil... heureusement, il n'aiment pas trop les jardins de Strasbourg >_<

  • #5

    babette (mercredi, 18 octobre 2017 20:01)

    Comme celine, tout d'abord merci pour votre gentille carte...mais on ne sait pas vraiment qui doit remercier qui !;-)
    Quant a votre aventure elle est juste belle...
    Vivre des moments aussi forts...on voudrait surement les prolonger car il s'agit de relations "HUMAINES"

  • #6

    babette (mercredi, 18 octobre 2017 20:08)

    mauvaise manœuvre lol
    Je disais donc a propos des relations humaines...d'autres rencontres vous attendent encore !
    Et quand vous serez de retour au florival quelque chose aura définitivement change dans votre échelle des valeurs :-)
    Eh les "petits bouts" vous serez des vedettes MDR...mais surtout vous aurez tellement de choses a raconter.
    Dormir sur le pont quand la nuit est etoilee me rappelle nos premieres traversees grecques :-)
    gros bisous a vous cinq

  • #7

    Céline Bach (mercredi, 18 octobre 2017 21:07)

    Une bonne cabine avec une douche c pas mal non plus ! Oui oui Babette, voilà la gosse des villes qui met son grain de sel ;o)

  • #8

    Jean-Marc & Co (mercredi, 18 octobre 2017 22:51)

    Toujours chouette de vous lire dans toutes vos vérités! Merci de nous partager cela...

    Bises de Belgique

  • #9

    Tata (jeudi, 19 octobre 2017 07:35)

    Courage petits coqs, on vous fait des bisous!

  • #10

    lea (jeudi, 19 octobre 2017 12:40)

    super il y a capitaine milo et moussayone Anna




    lea

  • #11

    Bach Céline (jeudi, 19 octobre 2017 20:28)

    C'est pas capitaine Iglo, mais capitaine Milo !! Hihihihihihi !!!

  • #12

    Barnet (jeudi, 19 octobre 2017 21:21)

    Salut les H,

    En voyant ces photos je constate surtout que les petits ont bien la pêche et qu'ils tiennent le cap !
    Les parents eux pioncent, bon, c'est un choix...
    Bonne route à vous , rendez-vous plus tard devant un petit foie gras, un cassoulet fumant, une choucroute bien garnie ou de succulentes tartes au citron par exemple.
    Je suis cruel, j'assume et vous embrasse.
    Arnaud

  • #13

    Meyer's & co (vendredi, 20 octobre 2017 07:32)

    De gros bisous-bisous à Anna. Bisous à vous tous aussi. L'intensité de cette expérience ne la rend que plus belle. Il n'en faut pas douter ;-)

  • #14

    Didier (dimanche, 22 octobre 2017 15:07)

    Ça a été trop sympa de te parler Caro, dur de démarrer la journée après une telle scéance ;-)