Laos

Nous voici donc à Vientiane, capitale du Laos. Un petit million d'habitants, ville très calme au bord du Mékong. De l'autre côté du fleuve, nous apercevons la Thaïlande. 

 

Le Laos a acquis son indépendance suite aux accords de Genève en 1954, après 60 ans de protectorat français au sein de l'Indochine française (qui regroupait principalement les actuels Vietnam, Cambodge et Laos). La ville de Vientiane a gardé des liens culturels forts avec la France et partout des établissements arborent une enseigne francophone. Pour nos papilles, c'est une véritable renaissance après six mois de jachère. Le Laap, plat traditionnel Lao est une explosion de saveurs, on le trouve sur le marché pour un euro. 

 

Le temps de prendre la température du pays (comprendre la monnaie, les déplacements et comment s'alimenter) et nous nous mettrons en route vers le nord du pays après demain. Direction le triangle d'or pour un mois de vagabondage.  

 

Nos filles décident de concert qu'il est temps de changer de tête: elles sortent toutes les deux de chez le coiffeur avec un carré court! Je pleure les nattes de princesses. Une page se tourne... 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Papou (dimanche, 12 novembre 2017 13:05)

    Changement de pays, changement de"look". Premiers aperçus d'un artisanat remarquable mis en valeur par la présence de nos voyageurs préférés.

  • #2

    papilou marck (dimanche, 12 novembre 2017)

    Avec Cuba, la Chine, le Vietnam et la Corée du Nord, le Laos est donc parmi les 5 derniers pays " communistes" au monde (cf : drapeaux )

  • #3

    papilou marck (lundi, 13 novembre 2017 09:25)

    Quand les enfants font le lion, même le loup de la Wolfsgrübe a eu peur, très peur !

  • #4

    Tata (lundi, 13 novembre 2017 22:48)

    Vous êtes belles les filles avec vos nouveaux cheveux! (Et Milo tu es beau aussi en p’tit mec blond)