Lost in translation


La carte et le territoire


Il arrive que l'on sorte des sentiers battus par goût de l'aventure et d'autres fois simplement parce que l'on s'égare. Aujourd'hui nous avons choisi la seconde option.

 

L'équation était simple, il fallait se rendre d'un point A (Pai) à un point B (le sanctuaire des éléphants) à une date D (le 15 Décembre). On fait çà depuis sept mois, à force on croit savoir faire.

 

Sauf qu'on a voulu jouer aux plus malins. Non, non, on ne prendra pas la navette du sanctuaire qui part de Chiang Mai: comme on vient de Pai, on va s'inventer un mi-chemin et on se rendra au sanctuaire par nos propres moyens.

 

- Vous êtes sûrs? nous demande dans un anglais approximatif le centre de réservation

- Absolument certains! répondent les petits coqs confiants

- Notre navette ne passe pas par cette route, il faudra vous débrouiller! 

 

Le point sur la route doit nous rapprocher, c'est googlemap qui le dit, tout en évitant deux heures de bus chaotiques.

 

Booking.com nous trouve un hébergement pas trop loin (22 km quand même), à Mai Ma Lai. Puis à grand renfort de gestes, nous expliquons au chauffeur de l'express Pai - Chiang Mai que nous souhaitons, nous, nos sacs à dos et nos trois enfants dont l'une endormie sortir ici. Oui, là, ici, précisément, maps.me confirme. Stop on descend. Il se gratte la tête mais obtempère.

 

Sauf qu'à l'hôtel de Mae Ma Lai, il n'y a rien. Ni station de bus, ni de quoi manger, ni taxi, absolument rien! Les interlocuteurs non anglophones à qui nous expliquons l'endroit où nous souhaitons nous rendre poussent de grands cris plaintifs que la langue thaï permet si bien... "ketelug, ketelug!" que nous finissons par interpréter comme "loin, difficile...". Personne ne veut nous y emmener.  

 

Nous voilà maris. Dans un hôtel fantôme au milieu de nulle part, nous grignotons nos derniers chips en préparant une bafouille d'excuse pour le sanctuaire pour demain... Avec un peu de chance ils viendront nous chercher!

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    les HNL (vendredi, 15 décembre 2017 09:13)

    C'était finalement une équation à plusieurs inconnues...
    Si les éléphants ont une patience à la mesure de leur taille, ils vous attendront.
    A vous de trouver la sortie du labyrinthe.