Tiger Temple


La montée des marches par Jojo


Tout commença un matin où nous décidâmes de partir en quête de sérénité. Vue l’ampleur du défi, notre équipe fut composée des plus grands sportifs de la bande à savoir, Caro, la baroudeuse, Fabie, notre James Bond girl, Antoine, The pilot, Day, le cabri, Moi-même, Jo

Et Ludo …

 

Mais qui est Ludo ? 

Ludo est la mascotte de la classe de CP de Davenescourt (près d'Amiens où nous habitons). Il a la chance de partager une tranche de vie de la famille d’un élève chaque week-end. A l'occasion de notre voyage en Thaïlande Ludo s’est joint à nous. L'escalade étant jugée trop sportive pour les enfants, Ludo s’est chargé de les représenter. 

 

Revenons en à notre périple :

 

Fièrement partis à bord de notre taxi-van nous arrivâmes au pied d’une montagne au sommet de laquelle nous distinguâmes nettement une lueur dorée. N’écoutant que notre courage, nous nous précipitâmes au devant d’un tigre féroce afin de passer notre première épreuve.  

Ce 1er tigre vaincu, le 2nd défi fut annoncé : gravir 1260 marches pour atteindre le 7eme ciel. Convaincus d’atteindre le graal, nous partîmes bille en tête. Les 1ères marches n'étaient qu’une formalité. Une armée de singes semblait monter la garde et s’assurer que le monde moderne ne venait pas pervertir les lieux : la punition fut immédiate pour un selfieman de passage : Iphone X confisqué!

 

La pente se fit soudain plus abrupte. Dans le même temps le soleil de plomb nous indiquait que le défi ne serait pas si simple : et là, après une 100aine de marches peine, Antoine montra un signe de faiblesse : un coup de chaud comme seul un picard peut le subir, vertige, jambes coupées, la montée semblait compromise.

 

Heureusement un autochtone passant par là vint à notre secours. Afin de ragaillardir mon grand gaillard il nous proposa quelques sucreries. Quelle ne fut pas  ma surprise lorsque je me rendis compte que le paquet de bonbons n'était autre qu’un paquet de SUGUS. Ça ne pouvait pas être ça, et pourtant : à la 1ere bouchée il fallut se rendre à l'évidence. Ici à 12 000 km de chez nous, le bonbon qui berça mon enfance venait de sauver mon fils. Cette saveur, ce parfum, la voix de ma nounou qui résonne, les courses à la supérette du coin, les Sugus pleins les poches, …

 

Cela ne pouvait pas être le fruit du hasard. Revigorés par ce don du ciel, nous poursuivîmes notre ascension d’un pas assuré mais néanmoins prudent :

  • 227 marches : 1 sugus, quel bonheur, un groupe de chinois haletants nous confirme que la montée ne sera pas aisée
  • 352 marches : 1 sugus, je me souviens. Une horde de russes nous montre que la quête sera difficile, heureusement on se serre les coudes
  • 567 marches : 1 sugus, ah ma Suisse chérie, le point de vue commence à être impressionnant
  • 792 marches : 1 sugus : Mes 1ers tours en vélo, 2 charmantes thaïlandaises nous soutiennent
  • 1023 marches : 1 sugus, tant de souvenirs, le sommet est proche
  • 1210 marches : On aperçoit le sommet ! On s’encourage
  • 1260 marches : On y est, nous franchissons la dernière marche ensemble

Nous avons vaincu la montagne. Bouddha nous observe de son regard bienveillant. Le panorama est magnifique. Nous finissons le paquet de Sugus, quelle plénitude. Après de longs moments passés à contempler les environs nous décidâmes de redescendre. Les marches s’enchaînent, le rythme est bon. Les quelques gouttes de pluies ne perturbent pas notre avancée. L'armée de singes tentât bien de nous retenir en ces lieux sacrés mais Fabie la courageuse triomphe. Enfin nous touchons la terre ferme.

 

Nous étions venus chercher un absolu, nous repartons avec une certitude : l'amitié, l’entraide, les souvenirs nous aident à passer toutes les étapes de la vie. Ces moments passés ensembles alimenteront nos discussions pendant bien des soirées...

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    les HNL (lundi, 01 janvier 2018 14:45)

    Au rythme des sugus, une bande de joyeux gugusses, marche après marche à saut de puces, souffle, halète, transpire...
    Un reportage qui nous entraîne au coeur de l'action.

  • #2

    mamilou (lundi, 01 janvier 2018 15:43)

    Bravo les jeunes ! petit escaladeur deviendra grand !
    cf : tours2roues.uniterre.com

  • #3

    papiloumarck (mardi, 02 janvier 2018 10:10)

    Je ne vois pas Emmanuel; n'était-il pas En Marche ce jour-là ?

  • #4

    Jo (dimanche, 07 janvier 2018 11:21)

    En réponse à mamilou, je suis impressionné par les 7500 marches gravies
    Il a certainement fallu beaucoup de sugus pour y arriver

  • #5

    Didier (dimanche, 07 janvier 2018 20:31)

    des Sugus là-bas? ça c'est exagéré ahah :-)