Ce que le voyage n'a pas changé...

Nous avons croisé sur la route nombre de familles baroudeuses. Certaines avaient fait du voyage leur mode de vie, d'autres, après avoir claqué avec fracas la porte de la France, cherchaient une herbe plus verte pour s'y établir. 

 

Nous avons construit notre projet comme une parenthèse, cheminer étant presque un prétexte pour voir grandir Lola, Milo et Anna. Notre idée n'a pas changé, nous aimons tous les cinq notre vie dans le florival et avons l'intention d'en reprendre le cours...

 

Nous poursuivrons notre ambition d'être un jour une famille zéro déchets, et sommes plus que jamais convaincus que la simplicité volontaire appliquée à la parentalité est le mode d'éducation que nous souhaitons pour nos enfants. Nous allons également reprendre nos activités au sein des villes en transition et en particulier dans l'association Florival en transition

 

Pour cela, Manu prolongera d'une nouvelle année son congé d'éducation cependant que je reprendrai, d'ici quelques semaines, le chemin de mon travail à Boomerang où je retrouverai deux boss formidables et mes collègues adorés!

 

Nul doute que le virus du voyage nous reprendra et que dans quelques années, si les enfants sont toujours partants, nous rechausserons nos sacs à dos. Mais dans l'immédiat, nous aspirons tous à rentrer à la maison. 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Les HNL (vendredi, 19 janvier 2018 09:10)

    Le "boomerang" lancé au moment du départ est sur le point de revenir traînant à sa suite un arc en ciel dont les couleurs vives ou plus nuancées vous rappelleront cette parenthèse souvent enchantée.

  • #2

    papilou (vendredi, 19 janvier 2018 19:20)

    ...The green, green grass of home ...

    ... the greenest ?