Tanjung Datu

Après le parc national de Bako, site touristique incontournable du secteur, nous décidons de sortir des sentiers battus pour explorer des territoires plus confidentiels. 

 

Nous avons choisi pour ceci le centre de conservation des tortues marines de Tanjung Datu. Par le plus grand des hasards, nous tombons en période de ponte. 

 

La mission du parc est d'identifier, comptabiliser et protéger les oeufs des tortues marines pour espérer contribuer au repeuplement de cette espèce menacée.

Toute la nuit, les gardiens surveillent la plage, observent et marquent les tortues qui montent pondre. Une fois celles-ci retournées à la mer, le nid est vidé de ses oeufs par les gardiens qui les placent à l'abri des varans. Quarante jours plus tard, l'éclosion à lieu et les petits rejoignent la mer. Un sur dix environ survivra jusqu'à l'âge adulte.

 

Durant trois jours, nous serons les seuls touristes dans le parc, nous pourrons observer la faune et la flore et accompagner le travail des scientifiques et rangers qui travaillent ici. Nous avons aussi eu la chance d'assister à une ponte mais aussi deux éclosions! 

Pauvre tortue (Milo)

Hier, nous sommes arrivés au parc national de Tanjung Datu. On était les seuls touristes. Seuls au monde: on en profite! Le soir à 6 heures, on prend les lampes-torches et on part dans une jungle hostile. 

Quand on arrive sur la plage, suspense: des traces, on les suit, et là, on découvre notre première tortue. 

C'est émouvant une tortue qui se traîne, elle essaie de creuser mais elle est tellement lourde que chaque geste lui demande un effort énorme. 

Nous sommes si près d'elle que nous entendons sa respiration. Mais celle-ci repart sans pondre: elle repart à l'eau. Un peu plus loin, un ranger nous indique une tortue qui vient de pondre et qui recouvre son nid. Elle a pondu 63 oeufs dont environ 5 arriveront peut-être à l'âge adulte.


Le commencement de sa vie (Lola)

Nous étions là, tard dans la nuit, une cinquantaine de petites boules de vie dans les mains. 

Nous avions longuement fixé la maman avant de les déterrer et de les emmener dans la cage d'éclosion. La cage d'éclosion est l'endroit où les oeufs restent à l'abri des varans jusqu'à leur naissance. 

Quand le guide eût rebouché le trou après avoir soigneusement déposé toute la cargaison dedans, je fixai longuement les cages des récoltes du mois dernier pour essayer d'y apercevoir quelque chose d'inattendu. 

Soudain, mon regard se stoppa sur deux petites choses noires qui s'agitaient dans le sable. Je regardai attentivement, puis poussai un cri de surprise! C'était (pour moi) les pattes d'une petite tortue qui se trouvait là. 

Pour confirmer mon opinion, je me penchai un peu. Ayant remarqué ce que je fixais, le guide creusa un peu à cet endroit précis. Et là! Une minuscule tortue se trouvait dans ses mains! A peine aussi grande que sa paume. 

Il la mit dans un seau et me le tendit en me disant: "You can put the baby turtle on the beach". A ces mots, il m'invitait à la libérer! Je sautai de joie intérieurement: moi avoir ce privilège? 

Nous nous dirigions vers la plage à marée basse. Je posai le seau au sol et pris le bébé tortue. Elle était si petite et si mignonne! Je la posai sur le sol et aussi forte qu'elle était elle se mit à commencer un marathon vers la mer.

Guidée par le faisceau de lumière du ranger, elle avança avec peine vers l'océan. Après un temps qui nous parut infini, nous la voyons enfin rejoindre les vagues. C'était très émouvant. Je repars fière de l'avoir libérée. Bonne chance petite tortue!

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Mamilou (samedi, 29 juin 2019 08:11)

    Merci pour le reportage !
    En quelque sorte, des VIP !
    Pas que des serpents, un chat aussi, ça nous rassure....

  • #2

    Les schmitt (samedi, 29 juin 2019 18:23)

    Des histoires de vie toujours aussi enrichissantes.

  • #3

    les HNL (dimanche, 30 juin 2019 08:36)

    On remplace la petite tortue dans la main de Lola par une salamandre ou une petite grenouille du lac et nous vous retrouvons dans votre élément.....des explorateurs...au bout du monde cette fois.

  • #4

    Céline B (dimanche, 30 juin 2019 09:58)

    Quel bonheur de pouvoir à nouveau s'échapper du quotidien et vous suivre dans vos aventures. Merci de nous partager vos voyages. Bravo pour les reportages toujours instructifs �

  • #5

    Elijade� (lundi, 01 juillet 2019 19:47)

    Coucou j'espère que tous se passe bien � nous ont part demain Dans la nuit tropp hâte,amusé vous bien gros bisoussss.